Maëlys, Joshua, Mathilde, Elissa, Anaëlle…

Trois en préparation, quelques-uns en commande, c’est que mon entourage commence sérieusement à se peupler de petits mogwaïs, tous à croquer et adorables (pour l’instant ; )

Trop heureuse pour les parents et hyper pressée de voir ces petites bouilles, je file acheter des cadeaux. Si pas de liste de naissance, en bonne fashion un peu victime, j’achète des vêtements, of course ! Exit H&M où Hello Kitty a envahi les rayons avec sa copine Minnie. Orchestra, VertBaudet, Okaïdi sympa mais peu mieux faire ———> ZARA !! Si j’ai abandonné l’idée de m’habiller chez Zara, car trop cher pour ce que c’est, pour les enfants, c’est top ! Pas trop de choix, mais heureusement, car le peu qu’il y avait était à tomber ! La CB aurait pu chauffer très vite !

Bref, tout ça pour te dire, que quand il y a un mogwai qui pointe son nez, je craque !

Alors une question se pose : pourquoi pas moi ? Bon ok, M. Papa ne s’est pas encore pointé mais sinon…

Beaucoup de gens font des enfants parce qu’ils en veulent, certes, mais aussi parce qu’ils sont pris dans le tourbillon de la vie et qu’à tel âge faut faire des enfants ! « Bah alors ?! et les enfants c’est pour quand ? » C’est pour quand ça sera le moment ! Certains sont fait pour être parents à 19 ans, d’autres à 25 ans et d’autres à 30 ou à 35 ans (et d’autres jamais, mais c’est un autre débat !). A chacun son rythme ! Un enfant, ce n’est pas quelque chose que l’on nourri, qu’on lave et qu’on pose là comme un pot de fleur au milieu de tant de jouets qu’il ne sait où donner de la tête. Etre parent est le métier le plus difficile au monde alors autant être sur de son choix car avant de nous vider notre compte en banque, un enfant demande du temps, beaucoup de temps.

Alors pour le moment, les enfants, je les adore …. mais chez les autres. Même si l’envie d’être maman se faire ressentir de plus en plus souvent, je savoure mes grasses mat’ et j’apprécie mes soirées à sortir jusqu’à pas d’heure sur un coup de tête où tu n’as à te soucier que de toi et de la tête que t’auras le lendemain au boulot. Pas de loulou à nourrir, déshabiller, langer, habiller, ni de tache à laver sur ta nouvelle veste, juste toi et ton ravalement de façade !

Mais plus vite qu’on ne le pense, je crois, vient le temps où l’envie d’avoir contre soi un petit mogwai bien à toi devient trop forte et prend le dessus sur tes grasses mat’. : )

Publicités

3 réflexions sur “Maëlys, Joshua, Mathilde, Elissa, Anaëlle…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s