Fifty Shades of Grey, le film

J’avais lu les livres (ou plutôt dévoré) il allait donc de soi que j’aille voir le film… Quelle erreur !!

fifty_shades

Il faut le dire, les livres ne sont pas dans un style littéraire très élaboré, c’est plutôt répétitif et la seule chose qui donne envie de continuer à lire c’est la curiosité ! Sans ça, la déesse intérieure d’Anastasia m’aurait fait fermer le livre assez vite ! Je ne m’attendais donc pas à ce que le film soit très profond si je peux me permettre ce mot !

Le livre avait réussi à me donner chaud lors des nombreux passages où Anastasia se fait initier ou tout simplement lors de leurs parties de sexe-vanille. Les scènes les plus hard m’avaient toutefois laissée de marbre…

Je m’attendais à ce que le film me donne un peu chaud aussi… et pourtant ! J’ai beaucoup ri mais rien de ce que j’avais pu ressentir en lisant le livre, je ne l’ai retrouvé dans le film. Cinquante nuances de Grey est de ces films dont un remake ne serait pas de trop !

Le choix des acteurs

Christian Grey – Je m’attendais à être clouer à mon fauteuil par le regard de M. Grey, intimidée par son attitude autoritaire, et surtout charmer par son jeu…. ou pas ! Je pense que Jamie Dornan n’était pas l’homme de la situation pour ce rôle. Quand il enlève son t-shirt, bah il enlève juste son t-shirt, la plaquette d’abdos et les pecs qu’il découvre nous font lâcher un léger sourire mais rien de plus. Il n’a pas le charisme du Christian Grey que je m’étais imaginée, ni sa démarche, ni son regard… Quant à son jeu, il a fait beaucoup rire dans la salle. Des répliques qui auraient dû obtenir des « aaaahhh » d’admiration des femmes présentes dans la salle n’ont reçu que des rires !! Pas franchement le but pour ce genre de film. La réalisatrice s’est attachée à copier coller le physique du Chrisitian Grey du livre or l’adaptation d’un livre ne fonctionne pas comme ça ! Alors oui Jamie Dornan a les boucles de ses cheveux qui lui tombent sur le front mais c’est bien tout ce qu’il a de Christian Grey avec sa musculature.

Pour moi Christian Grey, c’était Ian Somerhalder ! Hein ? Avouez, il ne joue pas dans la même cour quand même ?! Et quand on connait son rôle dans Vampire Diaries, on ne doute pas qu’il aurait très bien pu tenir le rôle de C. Grey. Il a un regard qui vous cloue sur place et un sex appeal qui transpire sans même avoir besoin d’enlever son t-shirt !

origin_otrdienas-ritam-5-seven-facinating-things-you-probably-never-knew-about-the-vampire-diaries-ian-somerhalder

Dakota Johnson est plutôt fidèle à l’image que je m’étais faite d’Anastasia Steele. Je trouve que c’est la seule dans le film a être plutôt en cohérence avec le livre. J’ai toutefois regretté, comme pour C. Grey, qu’on ne mette pas plus en avant son sex appeal et sa sensualité. J’ai été plus subjugué par le charisme de personnages dans d’autres films qui n’avaient pas vocation à nous émoustiller.

Eloise Mumford n’a pas du tout le caractère de Kate Kavanagh ! Pas assez autoritaire, ni inquisitrice comme elle l’est dans le livre.

Elliot Grey est censé être aussi beau et charismatique que son frère malheureusement Luke Grimes, bien que beau et charismatique en temps normal, est quelconque dans le film. Il passe complètement inaperçu ! Dommage…

Même remarque pour José Rodriguez qui devrait être une bombe sexuelle latine capable de rivaliser avec Christian Grey ! Encore raté !

Le choix des costumes

Je ne suis pas du genre fashion victime et pourtant j’ai été très déçue par le style donné aux acteurs. D’accord Anastasia Steele n’est pas censée savoir se fringuer mais quand même !! Même les vêtements que lui choisit Taylor sont bofs alors qu’ils sont soit disant sublimes dans le livre ! Seul le style de Christian Grey est plutôt conforme à l’idée que je m’étais faite.

La réalisation

Je pense que le gros point noir de ce film est sa réalisation. Tous les acteurs présents dans le film auraient très bien pû tenir leur rôle s’ils avaient été coachés comme il faut. Que ce soit des scènes banales de dialogues ou des scènes plus hot, rien ne fonctionne, dans aucune la magie opère sauf la scène finale de la ceinture ! Dans la plupart des scènes, soit c’est mal filmé, soit la lumière est bof, soit ce qui a été filmé n’a pas trop d’intérêt… Bref, ça ne fonctionne pas ! Encore une fois des scènes de films qui n’avaient pas vocation à nous faire chavirer ont mieux réussi dans ce domaine-là.

Alors oui 50 shades est aussi un livre sur l’acceptation de l’autre et de ses perversités, mais c’est avant tout un livre qui à vocation à émoustiller la ménagère de 50 ans or la réalisatrice n’a pas réussi à relever ce défi. C’est vraiment dommage que des contraintes de bienséance et donc de rentabilité entravent le travail nécessaire sur ce genre de film.

Je pense à un autre film qui avait cette fois-ci le même but ou presque et qui lui remplissait toutes ses promesses : L’Amant !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s