Le meilleur vient quand on ne l’attend plus

Il est de ces décisions que l’on prend quand on est fatigué, usé de tout et que l’on a envie de changer d’air. Cet hiver j’ai donc pris la décision de demander une dispo auprès de mon employeur pour partir vadrouiller en Australie pendant un an ; projet que j’avais depuis deux ans. Mon employeur étant l’Education Nationale, et les choses étant ce qu’elles sont en ce moment, on m’avait dit « Vous pouvez toujours la demander… » Bref j’ai fait la demande et ai bien vite abandonné l’espoir de l’obtenir.

La vie a repris son cours, les choses ont été un peu moins difficiles et je recommençais à avoir des projets. Dans mon appart, où j’avais prévu quelques travaux mais aussi de vacances où je partais quand même un mois en Australie fin juillet (retenez bien cette date !)

Et puis mardi dernier, ma directrice me tend une enveloppe avec la réponse pour ma dispo…. Ah oui c’est vrai, la dispo… « Mlle B. Jessica est placée en disponibilité du 1er septembre 2015 au 31 aout 2016 » WTF ?!?! Dans ma tête un calcul rapide se fait : dans un mois et demi je pars pour un an à l’autre bout du monde !! Un mois et demi pour dire au revoir à tout le monde, vider classe, box et appartement, trouver une solution pour ma voiture, mettre l’appart en location, faire toutes les formalités administratives…. Bref une liste longue comme le bras qui ne cesse de s’allonger.

Cette dispo que je n’attendais plus, j’en avais parlé autour de moi mais je finissais toujours pas dire à la fin « de toute façon je ne l’aurai pas ! » Raté !

Ne nous méprenons pas, je suis hyper contente de partir mais un mois et demi c’est tellement court pour se faire à l’idée que je ne passerai pas Noël en famille, ni mes 31 ans, que je ne pourrai pas voir mes amis ni ma famille quand je le voudrais, que je serai à l’autre bout du monde, SEULE !!! Je suis contente c’est sûr mais complètement flippée aussi !!

Et je le serai jusqu’à temps que je vois que tout se passe bien au pays des kangourous. Que je ne vais pas vider mes économies en deux mois, que je vais trouver du travail, des gens avec qui faire un bout de chemin et que ma santé ne va pas me faire de sales coups.

Le compte à rebours est lancé. Dans 42 jours je serai là !

melbourne

Publicités

3 réflexions sur “Le meilleur vient quand on ne l’attend plus

  1. Tu vas nous manquer !!! Mais on créera un groupe prive fb sorte de journal de bord et y’a Skype ;-)))) tu vas revenir avec des milliards de trucs à nous raconter !!! Tu prendras peut être même la décision de ne plus revenir !!(mais ça j espère pas !!!!)

    J'aime

  2. Je ne me fais pas de soucis pour toi..Tu vas faire de belles rencontres..Tu vas te débrouiller comme une chef..Tu vas en prendre plein les yeux et tu nous raconteras tout ça ! Profite à fond et c est normal d angoisser c est l inconnu mais tout va bien se passer ..préparez bien vos valises madame la CHANCEUSE!!
    Bisous hâte de lire tes aventures..

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s