Injune – premier travail

Je la rencontre dans un endroit que je ne pensais pas trouver au fin fond de l’Australie, une salle de jeu.  Il est 4h de l’après midi à Roma, un samedi, et une petite dizaine de personnes engloutissent leur billets dans les machines à sous. Sue est assise devant l’une d’elle, un verre à la main. Sa machine affiche 500$ de crédit – les a-t-elle gagnés ou injectés dans la machine, je ne sais pas… A mon arrivée, elle m’adresse un franc sourire et me souhaite la bienvenue. Nous échangeons des banalités à propos du job. Elle m’explique que le bar/hotel se trouve à Injune et non à Mitchell comme me l’avait dit Nina de l’agence de recrutement. Rapidement, elle me dit que s’il y a quoique ce soit qui ne va pas, je peux venir la voir. Elle me dit un peu amère, que la serveuse avant moi est partie sans un mot…

Je comprends que nous attendons quelqu’un d’autre, Sue continue à jouer. Ollie arrive. La trentaine, chétif. Sue lui tend des billets pour qu’il aille chercher à boire, elle me demande à plusieurs reprises si je souhaite boire quelque chose. Je décline poliment. Ollie revient avec leurs consommations et s’installe à la machine d’à coté. Il injecte 20$ et en 30 minutes atteint les 800$. Pendant ce temps là, Sue est moins en veine. Les 500$ de crédit s’écoulent en 10 minutes. Scott, employé de Sue qui est venu me chercher à l’arrêt de bus, arrive.

– Après ces 100 bocks ($) là, on y va, affirme Sue. Où est Linda ?

Linda, je l’ai croisé en arrivant dans la salle de jeu. Elle était dehors sur un banc. Elle doit avoir la quarantaine. Elle roulait une cigarette, les mains maladroites et les joues rosies.

Scott répond qu’il ne l’a pas revue depuis qu’il est arrivé… Les 100$ s’envolent en 30 secondes. Elle tend la main vers son portefeuille et en sort à nouveau cent dollars.

– Eh, tu avais dit qu’après ces 100 là, on y allait ! s’exclame Scott.

– Oui je sais mais Linda n’est pas là…

Scott se résigne et va dépenser 20$ dans une machine.

 Tac, tac, tac, tac… Le bruit de la machine de Sue ne s’arrête jamais. Elle clique inlassablement sur le bouton qui fait tourner les rouleaux. Quand il n’y a plus de crédit, elle prend son portefeuille. Sue le referme entre chaque centaine de dollars avec l’intention, je pense, de s’arrêter. Mais les billets restant ont l’air de lui bruler les doigts… Sue injectera finalement trois cents autres dollars. Linda arrive. Sue nous présente. Linda tangue un peu. Cette fois-ci nous partons. Sue insiste pour que je monte devant, je l’en remercierai intérieurement quelques instants plus tard. Elle monte à l’arrière avec Linda et Ollie.

Scott s’arrête pour acheter de l’alcool pour le bar. Pendant ce temps, Linda finit une pizza qui trainait dans la voiture.

– Tu viens d’où ? me demande-t-elle ?

– A coté de Paris, en France.

Elle me baragouine la bouche pleine quelques mots que je ne comprends pas. Je me contente de sourire, ça a l’air de la satisfaire. Scott, Sue et Ollie reviennent et chargent le coffre de cartons de bières. Nous repartons mais Linda a faim – la reste de pizza n’a pas du suffire. Arrêt au KFC. Je reste dans la voiture. Scott revient le premier et met son sac sous son siège. Les autres remontent. Scoot reprend la route, pour de bon cette fois, les autres mangent tout en blaguant. Je capte quelques mots mais ne suit pas trop la conversation. Je reste silencieuse ce que remarque Sue.

– Jessica est silencieuse, je crois qu’on lui fait peur !

Je me retourne pour lui sourire et lui dire que tout va bien. Gros mensonge. J’ai comme une envie de prendre mes jambes à mon cou. Je prends mon téléphone pour regarder quand est le prochain bus qui me ramènerait à Brisbane. Pas de réseau. 

– D’où viens-tu ? me redemande Linda.

– De Paris, en France.

– Où ??

Sue prend pitié de moi et lui répond à ma place.

La route est longue pour aller jusqu’à Injune. Nous traversons la campagne et croisons quelques voitures. Sur le bord de la route, il a des kangourous, beaucoup, pour la plupart morts. Mes compagnons de route finissent de manger et balancent leurs emballages vides par la fenêtre. Ollie et Linda font descendre le tout avec quelques bières. Scott fume une cigarette que Linda lui a roulé. La suivante, il la roulera en conduisant. Nous arrivons à Injune. Scott me dit de ne pas cligner des yeux sinon je risque de la louper. Nous arrivons au bar à 18h. Un groupe de personnes est devant à discuter autour d’une bière. Scott gare la voiture à l’arrière de l’hotel. Il me donne mon sac et je suis Sue à l’intérieur.  Elle me donne la clé de ma chambre qui se trouve à l’étage. L’hotel est vieux et charmant. La chambre est de taille moyenne, le lit confortable, j’ai un lavabo et une jolie coiffeuse en bois qui à l’air de sortir des années 50. La chambre donne sur la terrasse qui fait le tour de l’hotel. Ce n’est pas si mal, l’envie de partir en courant s’atténue. 

Je pose mes affaires et redescends. Sue me présente Morgan, Emily et Bettina qui travaillent au bar. 

– Tu veux commencer ce soir ou demain ? me demande-t-elle.

– Ce soir mais après avoir mangé un morceau, je meurs de faim.

Elle me tend une carte et me dit de choisir ce que je veux, le cuisinier me le préparera. En attendant mon plat, je discute avec Bettina. Elle et Emily sont allemandes. Elles sont là depuis environ deux semaines.

– Tu parles bien anglais ? m’interroge-t-elle.

– Euh non, pas vraiment…

Elle me dit que l’accent des gens d’ici est, comme je m’y attendais, plutôt fort.

– Mais ils sont sympas, tu peux les faire répéter. Les premiers jours ça risque d’être dur mais tu t’y feras, tu verras.

Après avoir manger, je me dirige, un peu stressée, vers le bar pour commencer mon entrainement avec Morgan…

IMG_5875

Publicités

2 réflexions sur “Injune – premier travail

  1. Aaahh!!!! Génial ce récit !!!
    Moi qui ne prend jamais le temps de lire autre chose que des revues et tutos techniques sur la photo, et bien je reste sur ma faim!!
    Alors alors? Après que c’est il passé ?!!!
    Vite la suite Jess!!!!
    Un vrai roman 👍🏻

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s